Concert Taiko et danse japonaise à la Japan Expo 2012 bon odori Tokyo Concert Taiko et danse japonaise à la Japan Expo 2012 Awa Odori Tokyo Mitaka
L'école

Journée portes ouvertes le 9 septembre (14-18h, entrée libre), rentrée des cours le 19.

Vous vous demandez s’il est possible de pratiquer un art corporel et/ou musical dans le plaisir et la joie, en reconnection avec vous-même ?

Le tambour japonais ou la parade "Awa Odori" pour déployer son énergie, sa sérénité, son écoute de soi et des autres.
En d’autres mots, son équilibre et son bien-être pour une vie meilleure au travail comme à la maison.

Inscription en ligne pour un cours d’essai

Le Taiko

  • L’approche de Tsunagari Taiko Center
Dans nos cours, chaque élève est invité non seulement à connecter à son énergie de vie et son relâcher corporel, mais aussi à constater ses éventuelles tensions dans les mouvements du jeu de l’instrument. Les tensions de corps et de respiration, comme les tensions psychologiques telles que les peurs ou les volontés qui limitent l’accès à l’énergie et au relâcher.
Avec le temps et la finesse de perception grandissante, le corps trouve sa justesse de geste, et l’élève touche une autonomie et une grande liberté de jeu. De cette liberté dans l’instant, nait une joie qui se vit et se partage à tous les niveaux, c’est-à-dire pour soi, avec les autres joueurs, avec le public et finalement, partout, à chaque instant de vie.

Sur ces bases, nous avons développé une pédagogie unique qui vise à retrouver le ressenti de l’ancrage et de la tranquillité tout en développant dynamique, technique et musicalité au Taiko.

Cette approche permet à nos élèves de progresser de façon extrêmement efficiente, et ainsi en quelques mois, de se faire plaisir et découvrir les sensations propres au "bon son" du Taiko, dans la détente et le sourire.

Nous appliquons ces méthodes de travail à nos groupes de Taiko et de parade Awa Odori.
Venez nous voir lors d’un concert !

  • Qu’est-ce que le tambour japonais (Taiko) ?

Instrument millénaire, sa pratique implique à la fois une approche technique et musicale, mais aussi corporelle et énergétique.
Taiko 1 détouré {PNG}

- Dans les différentes traditions asiatiques, le travail du bassin (Ki, Tanden, Hara, dantian, etc.) a toujours revêtu une grande importance.

Ce travail permet à chacun de développer souplesse, autonomie, créativité, vitalité, etc.
Cet aspect revêt une importance fondamentale dans la pratique du taiko, en vue de créer "le son" dans la souplesse, la joie, et le travail de groupe.
Ce travail, s’il n’est pas limité au Taiko, permet aussi de déployer ces aspects dans le quotidien personnel et professionnel.

  • Ils parlent de leur expérience à nos cours

- CocoYuYu
- journaldujapon
- Chic un cadeau

Réserver votre cours

Les professeurs

  • Cola BONNAN, professionnel du Taiko pratiquant depuis de nombreuses années, il a développé au fur et à mesure de son expérience une pédagogie unique qui permet aux élèves, dans la détente et le plaisir du jeu du Taiko, de développer l’ancrage, le ressenti et l’autonomie indispensables à une pratique de qualité, dans la joie et la complémentarité de chacun.
  • Ayuko BONNAN YONEMURA, pratique un taiko tout en légèreté, en joie et en puissance. Elle vous propose une approche dans la facilité et le jeu, pour faire naître le plaisir et les rires.
  • JPEG - 33.4 ko
  • Tsunagari Taiko à Living School

La pédagogie

Construite sur la base des repères du Leadership éthique, notre pédagogie évolue en permanence afin de permettre aux élèves de :
- Expérimenter une joie grandissante dans la pratique.
- Se faire du bien au niveau physique, être moins malade (exit cloques, tendinites, blessures, etc.), plus en souplesse, plus en connexion avec leur corps.
- Se sentir en sécurité et en confiance dans le cours, dans le non-jugement et la non-compétition.
- Développer leur intégration et leurs échanges entre eux, dans une vision de collaboration, de complémentarité et de non-exclusion.
- Développer leur autonomie afin d’être leur propre professeur.
- Se responsabiliser et se projeter dans des projets qui font sens pour eux.

Pour réaliser cette approche ambitieuse, nous nous formons en permanence et mettons en place des actions qui concrétisent ces objectifs.

Beaucoup d’ambitions, et cependant des résultats concrets et effectifs.

Essayez un premier cours !

Vie à l’école

Une fois que les élèves ont fait un moins une année de cours, nous leur proposons différentes solutions d’approfondissement.

  • Cartes de répétition : Un forfait permettant de venir répéter avec les instruments de l’école dans les salles de cours aux heures qui vous conviennent. :-)
  • Stage à groupe permanent : Au bout d’un an, les élèves peuvent en plus de leurs cours hebdomadaires, suivre 1 stage par mois (3 ou 5 h) avec un groupe d’élèves fixe. C’est l’occasion d’approfondir sur l’année certains sujets spécifiques comme l’improvisation, les déplacements et certains rythmes (Bon Odori par ex).
  • Tsunagari Ren : Les personnes ayant acquis un certain niveau via les ateliers Awa Odori se voient proposer de rejoindre le groupe Tsunagari Ren de façon à avancer encore plus vite et déployer la joie de l’Awa Odori sur scène et dans les rues.
  • Cours de professionnalisation : À partir d’un certain niveau (souvent atteint au bout de 2 ans), les élèves peuvent suivre un cours de professionnalisation qui les prépare au métier de scène avec les Taikos. Durant les 3 ans de ce cursus, ils abordent les savoirs-faires liés aux événements et à la scène, c’est-à-dire l’organisation en amont, les devis, les rythmes et techniques de jeu du groupe pro, etc.), mais aussi au savoir-être, c’est-à-dire le self management, le leadership de groupe, le lien aux organisateurs, etc. Cette formation pose un pied dans le concret, avec la possibilité de venir à des concerts, de jouer, de réaliser de vrais devis, etc.
    Le tout avec un accompagnement individuel fort de la part des enseignants.
    À l’issue de cette formation, les élèves sont en mesure de monter leur propre groupe ou d’en rejoindre un avec un haut niveau global, de façon à partager le plus de joie et de dynamique au public français et international.

Questions fréquentes

Voici ci-dessous une liste de questions-réponses qui peuvent anticiper quelques interrogations que vous auriez formulées.

- Si toutefois votre question ne se trouvait pas dans la liste, n’hésitez pas à nous la poser.

  • Peut-on commencer en cours d’année ?
    • OUI Au fur et à mesure des inscriptions, nous ouvrons les cours nécessaires. Cela permet aux cours existants de continuer à progresser en groupes homogènes.
  • Quand on commence en cours d’année, doit-on payer tout un trimestre/semestre/année ?
    • NON seuls les cours restants sont dus.
  • Quand on commence en cours d’année, quels sont les tarifs ?
    • Le premier cours d’essai est à son tarif habituel.
    • Le tarif des cours suivant sera celui de l’engagement trimestriel en ne réglant que les cours restants. Afin de nous assurer que notre approche pédagogique vous convient, l’engagement est progressif et nous avons mis en place 1 mois de période d’essai.
      L’abonnement semestriel est accessible après un premier trimestre de cours.
      L’abonnement annuel est accessible après un semestre de cours.
  • Peut-on changer de jour de cours au fil d’un trimestre/semestre/année ?
    • OUI dans la mesure des places disponibles à ce moment-là.
  • Les cours suivent-ils le calendrier scolaire ?
    • OUI.
  • Aurai-je la possibilité de monter sur scène ?
    • OUI.
    • C’est l’un des objectifs de nos cours. Jouer en public et s’enrichir les uns des autres.
      Pour ce faire, nous créons régulièrement des événements destinés à montrer le tambour japonais et la Danse Awa. Ce sont des occasions pour des spectacles d’élèves, des sessions d’improvisations, etc.
      Cependant nous avons la responsabilité de l’image que le public français se fait de cet art. Pour cela, un élève qui veut jouer en public ou créer un groupe qui se produit en public doit au préalable obtenir l’aval de son professeur.
  • Puis-je prendre 2 cours par semaine ?
    • OUI.
    • Il est possible de prendre 2 cours de Taiko adulte ou 1 cours de Taiko + 1 cours Danse Awa.
  • Puis-je prendre 1 cours par 15 jours ?
    • NON.
    • Nous considérons qu’il n’y aura alors que peu ou pas de progression ce qui mènera inévitablement à une démotivation et une expérience dégradée.
  • Puis-je payer au cours par cours ?
    • NON.
    • Il est nécessaire de s’engager au minimum sur un trimestre puis de régler ce dernier mensuellement ou d’une seule fois.
      - Ceci afin d’encourager l’implication et la progression.
  • Que se passe-t-il si je ne viens pas à un cours ?
    • Votre place est réservée et la place vacante reste vide.
    • En contrepartie de votre engagement croissant, vous bénéficiez de tarifs décroissants qui compensent l’absence à quelques cours dans l’année.
  • Que se passe-t-il si le cours est annulé ?
    • En cas d’annulation de certains cours de notre part, ce qui est très rare mais peut arriver pour des questions de concerts et de déplacement ou encore de maladie, nous vous proposons deux choix :
    • Utiliser les sommes non utilisées dans le forfait en cours (trimestriel, semestriel, annuel) pour le forfait suivant ou rattraper le cours lors d’un cours de rattrapage convenu avec l’ensemble des participants.
  • Existe-t-il une solution pour venir de façon irrégulière ?
    • OUI.
    • Nous proposons chaque dernier week-end du mois un stage qui permet à chacun de progresser au fur et à mesure de l’année sans pour autant avoir la disponibilité hebdomadaire qu’impliquent les abonnements trimestriels, semestriels et annuels.
    • Ces stages sont à réserver au coup par coup.
    • Ils peuvent aussi être utilisés pour avancer plus vite, en complément des cours hebdomadaires.
  • J’ai déjà pris un premier cours d’essai il y a quelques mois. Puis-je en prendre un autre ?
    • OUI.
    • Si votre premier cours remonte à plus de 2 mois, vous pouvez refaire un cours d’essai, dans la mesure des places disponibles dans un cours de votre niveau.
    • Vous ne pouvez pas enchainer les cours d’essai tout au long de l’année.
    • Nous limitons les cours d’essai à 5 par personne.
  • Des cours en province sont-ils possibles ?
    • Oui, avec plaisir.
    • À condition de réunir suffisamment d’élèves pour réaliser 3 cours ou 1 stage dans la journée.
    • Nous vous proposons de vous rapprocher d’un centre culturel ou d’une association locale afin de monter ce projet avec eux.
    • Nous pouvons vous fournir un dossier qui vous permettra de mieux concevoir cet événement.
Journée portes ouvertes le 9 septembre, rentrée des cours le 19.